Trois marques d’un Leader qui est sur une pente dangereuse

FacebookTwitterGoogle+WhatsAppEmailPrintYahoo MailGoogle GmailShare

Business relationBeaucoup a été dit au sujet du Leadership par différents experts dans la matière. Plusieurs aspects en effet sont pris en considération pour déterminer l’efficacité d’un Leader, en fonction de la nature de l’environnement dans lequel le Leadership est exercé.

L’attitude, le caractère ainsi que la Compétence sont souvent et unanimement considérés comme étant les composantes de tout Leadership. On comprendra qu’il faudrait tout un livre pour traiter efficacement tous ces concepts importants. Je ne vais donc pas prétendre soumettre une thèse à la Jim Collins ou à la John Maxwell. Je voudrais simplement partager avec mes lecteurs (qui pour la plupart sont des leaders dans différentes sphères) trois choses que je juge dangereuses dans tout leadership, après Quinze années d’interactions avec différents leaders dans différents milieux (Spirituel, Gouvernement, Non Gouvernemental, Caritatif, Affaires, etc…) Elles sont à éviter comme la peste.

Tout leader qui a du mal à reconnaitre ses torts ou les dommages dont il/elle est l’auteur/e ou le/la responsable met en danger non seulement son développement personnel mais aussi l’estime de soi des individus placés sous son autorité. Tout leader qui a pour premier réflexe la recherche d’un bouc émissaire pour justifier ou expliquer ses échecs se prive de l’opportunité d’apprendre de ses erreurs et fini par rejoindre le rang des Losers tôt ou tard quelque soient son succès et sa popularité apparents. La capacité à reconnaitre ses torts est une des marques d’une bonne attitude d’un Leader.

La deuxième marque d’un Leadership qui bat de l’aile c’est le manque d’intégrité à ses principes et à ses valeurs. C’est le caractère qui détermine si tel Leader agit ou réagit conformément à ses principes ou bien si il/elle n’est qu’une girouette qui tourne selon la direction du vent. L’expérience a montré que l’intégrité à long terme n’est pas toujours évidente. Mais elle n’est cependant pas impossible à atteindre. L’argent, le pouvoir, les opportunités, l’adversité, etc.  ont souvent conduit des personnes autrefois intègres se transformer en véritables caméléons a la surprises de tous…

Enfin, l’estime de soi (ou l’auto-affirmation) est aussi un trait très important et nécessaire au rassemblement. Un Leader qui se sent menacé par l’émergence de ses subalternes n’est pas capable de rassembler ni de favoriser le développement de ceux qui sont placés sous son autorité. Les Leaders qui souffrent du manque d’estime de soi ont souvent du mal à louer leurs subalternes pour leurs réalisations. Ce genre de Leaders ne permettent pas la croissance des autres et minent le terrain de la confiance d’une équipe…

Notre Leadership a-t-il besoin de guérison ?…

Print Friendly

One thought on “Trois marques d’un Leader qui est sur une pente dangereuse

  1. A tous ceux qui ont lu cet article, je pense que quelque part il y a eu un declic en chacun sur ces 3 points importants a savoir….
    – .La capacité à reconnaitre ses torts est une des marques d’une bonne attitude d’un
    Leader,
    – Le manque d’intégrité,
    – L’estime de soi.
    Puisque nous voulons atteindre tous une place de choix pourqoui ignorer des valeurs qui peuvent nous y conduire.

Leave a Reply

Your email address will not be published.