Servir Dieu aujourd’hui : Prestige ou Responsabilité (2eme Partie)

FacebookTwitterGoogle+WhatsAppEmailPrintYahoo MailGoogle GmailShare

Christ our servant_3Lecture proposée : Philippiens 2 : 5-11 et Jean 13 : 12-15

Nous sommes toujours bien disposés à afficher une attitude humble et nous proclamons plus haut notre intention de servir le Seigneur ainsi que les autres. Mais lorsqu’une occasion de servir  s’offre à nous dans un contexte qui nous est désagréable, lorsque nous sommes « contraints » d’être humiliées, lorsque notre dignité et honneur sont menacés, nous sommes prêts à sortir nos griffes et à rappeler nos droits avec la plus grande habilité qui soit. Nous sommes doux et tendres aussi longtemps que le confort de notre ego n’est pas perturbé. Mais lorsqu’un conseil ou une réprimande nous sont adressés, nous réagissons comme si on venait de nous déclarer une guerre nucléaire.

Un des traits fondamentaux du caractère du serviteur est l’humilité. Dans l’Epitre de Paul aux Philippiens 2 :3-11 nous lisons ce qui suit:

« Ne faites rien par esprit de parti ou par vaine gloire, mais que l’humilité vous fasse regarder les autres comme étant au-dessus de vous-mêmes. Que chacun de vous, au lieu de considérer ses propres intérêts, considère aussi ceux des autres. Ayez en vous les sentiments qui étaient en Jésus Christ, lequel, existant en forme de Dieu, n’a point regardé comme une proie à arracher d’être égal avec Dieu, mais s’est dépouillé lui-même, en prenant une forme de serviteur, en devenant semblable aux hommes; et ayant paru comme un simple homme, il s’est humilié lui-même, se rendant obéissant jusqu’à la mort, même jusqu’à la mort de la croix. C’est pourquoi aussi Dieu l’a souverainement élevé, et lui a donné le nom qui est au-dessus de tout nom, afin qu’au nom de Jésus tout genou fléchisse dans les cieux, sur la terre et sous la terre, et que toute langue confesse que Jésus Christ est Seigneur, à la gloire de Dieu le Père. »

L’humilité est la base du service Chrétien. Il est plus facile de prêcher sur l’humilité, de parler de l’humilité, d’écrire sur l’humilité, de détecter ceux qui ne sont pas humbles. Mais lorsqu’il nous est dit de « regarder les autres comme étant au-dessus de nous-mêmes », nos vieux réflexes refont surface.

« Etre humble » ne veut cependant pas dire « avoir une pauvre estime de soi ».  L’humilité consiste à accepter ce que Dieu dit à notre sujet. L’humilité se cultive dans une contemplation réelle et profonde du Fils de Dieu. Les vrais serviteurs de Dieu reconnaissent leurs faiblesses et puisent leur force dans la grâce de Dieu.

Apres avoir lavé les pieds de ses disciples (et croyez-moi, leurs pieds étaient tout sauf propres), Christ souligna un très important principe de la servitude, l’humilité.  Afin de ne pas édulcorer ses paroles, permettez-moi de recopier la signification qu’il accorde à son geste (qui, à l’époque, était une tache destinée aux esclaves) :

« Après qu’il leur eut lavé les pieds, et qu’il eut pris ses vêtements, il se remit à table, et leur dit: Comprenez-vous ce que je vous ai fait? Vous m’appelez Maître et Seigneur; et vous dites bien, car je le suis. Si donc je vous ai lavé les pieds, moi, le Seigneur et le Maître, vous devez aussi vous laver les pieds les uns aux autres; car je vous ai donné un exemple, afin que vous fassiez comme je vous ai fait. » (Jean 13:12-15)

« Si donc je vous ai lavé les pieds, moi, le Seigneur et le Maître, vous devez aussi vous laver les pieds les uns aux autres »….

Sommes-nous disposés et prêts à imiter notre Maitre et Seigneur ? , Sommes-nous disposés et prêts à nous salir en servant les autres, à nous rabaisser et à nettoyer « les pieds » sales de nos conjoints, de nos frères, de nos collègues, de ceux qui sont sous notre direction ?

« Si donc moi…vous aussi »

Print Friendly

One thought on “Servir Dieu aujourd’hui : Prestige ou Responsabilité (2eme Partie)

Leave a Reply

Your email address will not be published.