Bonne Année 2015, Oui!! Mais…

FacebookTwitterGoogle+WhatsAppEmailPrintYahoo MailGoogle GmailShare

Hello-2015-photo-newUne équipe Brésilienne qui se fait battre comme des scouts en campagne (7-1) par une équipe allemande en forme. L’horreur Ebola en Afrique de l’Ouest faisant des milliers de morts. Des Avions qui disparaissent mystérieusement dans des Océans. Le conflit Ukrainien transformé en une sorte de jeux d’échec entre Moscou et l’OTAN. Des combattants de l’Etat Islamique qui s’amusent à décapiter des journalistes. Un Président de la République en exercice qui se camoufle et enfourche un vélomoteur pour visiter « discrètement » sa maitresse. Reprise du dialogue diplomatique entre Washington et La Havane. A la suite du printemps Arabe, l’ombre du « Printemps Noir » avec comme symbole Papa Blaise Compaoré qui s’est fait virer de la présidence par le peuple Burkinabé. Israël qui a toujours réussi à résister aux assauts multiples de ses adversaires militairement et diplomatiquement. Un président africain en exercice relaxé par la Cour Pénale Internationale. Le retour sur la scène politique de Nicolas Sarkozy. L’élection à la tête de la Francophonie d’une Secrétaire Générale qui préfère répondre aux questions de journalistes en…Anglais ! Je vous laisse la liberté d’allonger la liste. Une chose est certaine : Comme pour toutes les années précédentes, 2014 n’a pas manqué de nous montrer sa particularité et son unicité. Surprises, tragédies, insolites, diplomaties atypiques ont tous été au rendez-vous.

Selon nos différents contextes, 2014 nous a fait vivre diverses expériences. Joies et Chagrins. Victoires et échecs. Espoirs et déceptions. Louanges et Rejets. Mais Dieu merci, nous sommes là. Quelque soient nos circonstances présentes (bonnes ou douloureuses), Dieu a jugé bon que nous soyons encore là. Pour un but spécifique précis. Et c’est ce qui est essentiel….

A l’aube de 2015, certains d’entre nous se rendent déjà compte que rien ne semble pas avoir considérablement changé dans leur routine de la vie a l’exception peut être de l’effervescence du Nouvel An. Le paysage reste le même. Nos voisins sont toujours là. Nos collègues de travail, nos patrons sont « très présents ». La nouvelle année compte 12 mois comme l’année précédente et nos Calendriers sont déjà Chargés comme d’habitude.

Par la grâce de Dieu, certains d’entre nous sont encore entourés par leur famille. D’autres ont connu la douleur causée la perte de leurs biens aimés… Certains d’entre nous sont en bonne santé et n’ont besoin ni d’un dispositif artificiel pour pourvoir respirer ni d’une chaise roulante pour se déplacer. D’autres cependant ont connu et connaissent encore des défis sévères dans leur santé. Certains d’entre nous ont connu une percée dans leur épanouissement socio-financier. D’autres ont vu leur condition sociale sombrer dans le chao. Certains d’entre nous ont eu la grâce et le privilège de jouir librement et publiquement de leur foi sans en être inquiétés. D’autres ont été persécutés, frappés d’ostracisme et stigmatisés sévèrement. Mais nous sommes tous là. Par la grâce de Dieu…

Comme tout début de l’année, nous avons tous une chose en commun: l’incertitude face au futur. Incertitude qui nous rappelle que  nous ne sommes pas les maitres de notre destin. L’ancien Prophète et homme d’Etat de l’Antiquité, Daniel observa en effet  que « C’est Dieu qui change les temps et les circonstances, qui renverse et qui établit les rois, qui donne la sagesse aux sages et la science à ceux qui ont de l’intelligence » comme l’observa (Dan 2:21). Bien sûr, nous n’avons pas manqué de prendre de nouvelles résolutions (et avec raison) comme ce fut le cas en 2014, avec la conscience qu’il faut plus qu’une prise de résolution pour changer le statu quo. Nous sommes conscients qu’il faut des initiatives, être proactifs, et prendre des mesures plus concrètes. N’est il pas écrit que « la foi sans les œuvres est morte » (Jacquet 2.26) ?

Beaucoup d’entre nous sont encore dans l’effervescence et l’émerveillement face aux perspectives nouvelles qui s’offrent à nous au cours de cette nouvelle année. L’Echo des vœux chaleureux qui nous ont été adressé par nos familles, nos amis, nos collègues, nos leaders spirituels résonnent toujours en nous.

Face à toutes les questions qui assaillent nos esprits en ce début de l’année, face aux différentes pressions ou inquiétudes de la vie, aux multiples offres et opportunités qui se présentent à nous de façon à nous donner des vertiges, ne serait il pas utile de ne jamais oublier que Notre Seigneur Jésus Christ « est le même hier, aujourd’hui et éternellement » comme nous l’assure la Bible ? (Hébreux 13.8)

Il importe en effet de ne jamais oublier que nous sommes appelés à marcher « par la foi et non par la vue » (2 Corinthiens 5.7), de se souvenir toujours que le Seigneur qui ne change pas nous a promis de ne « jamais nous abandonner » (Hébreux 13.5) et qu’il nous demande d’être forts, courageux, et audacieux.

Et quelque soit notre goût pour l’adrénaline, et quelque soit la nature de nos ambitions et des risques que nous sommes prêts à prendre au cours de cette nouvelle année, il sera toujours utile de résister à l’éternelle tentation d’oublier l’essentiel : Rechercher le Royaume de Dieu et sa Justice (Matthieu 6.33)…

« L’ Éternel est mon Berger : Je ne manquerai de rien » (Psaume de David, Chap. 23, verset 1).

S. Nyembo

Print Friendly

2 thoughts on “Bonne Année 2015, Oui!! Mais…

  1. Dieu a été le premier à nous aimer et personne au monde ne le remplacera, donnons Lui de notre temps pour Le remercier par des bonnes résolutions et surtout en l’adorant Lui l’Eternel Tout Puissant.

Leave a Reply

Your email address will not be published.